TÉLÉCHARGER CANNIBAL HOLOCAUST FRANCAIS GRATUIT

Résumé[ modifier modifier le code ] Le film est divisé en deux parties qui ne se suivent pas chronologiquement. La première accompagne l'expédition de Monroe partie à la recherche des reporters américains disparus, tandis que la seconde consiste en la visualisation des pellicules appartenant aux reporters. Retrouvées par Monroe, elles retracent leur périple et élucident le mystère de leur sort. Le procédé utilisé place par ailleurs Cannibal Holocaust parmi les authentiques ancêtres, dans le genre horrifique, du found footage.

Nom:cannibal holocaust francais
Format:Fichier D’archive
Système d’exploitation:Windows, Mac, Android, iOS
Licence:Usage Personnel Seulement
Taille:22.37 MBytes



Résumé[ modifier modifier le code ] Le film est divisé en deux parties qui ne se suivent pas chronologiquement. La première accompagne l'expédition de Monroe partie à la recherche des reporters américains disparus, tandis que la seconde consiste en la visualisation des pellicules appartenant aux reporters. Retrouvées par Monroe, elles retracent leur périple et élucident le mystère de leur sort. Le procédé utilisé place par ailleurs Cannibal Holocaust parmi les authentiques ancêtres, dans le genre horrifique, du found footage.

L'histoire commence par la diffusion à la télévision d'un reportage sur une équipe de cinéastes disparue en Amazonie alors qu'elle tournait un documentaire sur des tribus anthropophages. L'équipe se compose d'Alan Yates, le réalisateur , de Faye Daniels, sa compagne et la scripte , et de leurs deux amis Jack Anders et Mark Tomaso, tous deux caméramans. Le professeur Harold Monroe, anthropologue à l' université de New York accepte de partir à la recherche des disparus. Il s'envole pour l'Amazonie et rencontre sur place Chaco et Miguel, deux guides qui vont l'assister dans son entreprise.

L'expédition emmène un otage, un indien Yacumo, capturé par des militaires, et qui doit faciliter les relations et les échanges avec les populations autochtones.

Les aventuriers suivent le Yacumo jusqu'à une vaste clairière où sont embusqués par des guerriers. Miguel négocie avec eux la libération de l'otage en contrepartie de l'autorisation de les laisser pénétrer dans leur village où ils sont accueillis avec des marques de franche hostilité.

Ils ne tardent pas à comprendre que les derniers hommes blancs venus visiter la tribu sont les membres de l'équipe disparue et qu'ils se sont comportés de manière inadmissible.

Miguel parvient à calmer les appréhensions du chef de la tribu et à nouer des relations amicales avec lui en lui offrant un couteau. Monroe et ses compagnons suivent une troupe de guerriers Shamatoris jusqu'au bord d'une rivière et se portent au secours d'un petit groupe de Yanomamos, qui aurait succombé sous le nombre de leurs ennemis sans cette intervention. Reconnaissants, les Yanomamos invitent les trois hommes à les suivre dans leur village, où là encore, ils sont reçus avec hostilité.

Afin de gagner la confiance des habitants, Monroe se baigne nu dans une rivière, à la plus grande joie de femmes Yanomamos qui l'emmènent après jusqu'à un sanctuaire composé d'ossements et de pellicules de films. Cette macabre découverte confirme ses pires craintes. Monroe échange les pellicules contre un magnétophone, puis le soir, il est invité ainsi que ses compagnons à un banquet cannibale. De retour à New York , Monroe est contacté par les dirigeants de la Pan American Broadcast Company, la société de production pour laquelle travaillaient les quatre reporters, afin d'animer les séances de projection publique du documentaire retrouvé.

Monroe subordonne son accord à la vision préalable des bobines. Ses interlocuteurs donnent leur accord et pour le familiariser avec les travaux et le style d'Alan Yates, ils lui projettent un extrait de l'un de ses documentaires tourné en Afrique, The last road to hell La dernière route pour l'enfer.

Perplexe, Monroe regarde le film tourné en Amazonie. La première bobine commence par le début du voyage. Les reporters et leur guide, Felipe, s'enfoncent dans la forêt en direction du village des Yacumos, dressent un bivouac la nuit venant et tuent une tortue pour se nourrir. Le lendemain, Felipe est mordu au pied par un serpent venimeux. Jack lui coupe la jambe avec une machette pour empêcher le poison de se répandre dans le corps, mais Felipe décède.

Après l'avoir enterré, l'équipe décide de poursuivre l'aventure. Les reporters aperçoivent des Yacumos dans une clairière. Jack blesse l'un d'eux à la jambe d'un coup de fusil afin que lui-même et ses équipiers soient en mesure de le suivre vers son village. Comme le projectionniste passe à la seconde bobine, Monroe exprime clairement aux dirigeants de la Pan American Broadcast Company son désaccord avec les méthodes employées par les reporters et souligne qu'il y avait tout de même d'autres moyens d'entrer en contact avec les Yacumos.

La projection des rushs reprend. Le groupe est arrivé au village. Les reporters forcent la quasi-totalité de ses habitants à pénétrer dans une grande hutte à laquelle ils mettent le feu, mettant ainsi en scène un soi-disant massacre de Yacumos par les Yanomamos.

Monroe est scandalisé à la fois par l'horrible traitement infligé aux Yacumos et le manque d'éthique professionnelle des reporters, mais ses protestations sont ignorées des producteurs.

Dans le studio, Monroe s'indigne de la volonté persistante des producteurs à vouloir diffuser publiquement le documentaire. Afin de leur faire changer d'avis, il les invite à regarder les deux dernières bobines qu'il est le seul à avoir vues avec les monteurs. Les spectateurs assistent alors au viol d'une jeune fille Yanomamo par les reporters, malgré l'opposition de Faye.

La dernière bobine débute par l'arrivée du groupe dans un endroit où la jeune fille qu'ils ont violée est empalée sur une perche. Le groupe poursuit sa route et est attaqué par les Yanomamos qui veulent venger le viol de la fille. Jack est transpercé par une lance et Alan lui tire une balle dans la tête afin de lui éviter les souffrances que les Yanomamos comptent lui infliger. Mark filme l' émasculation de son cadavre et son dépeçage par les cannibales qui le dévorent.

Les trois survivants tentent alors de fuir, mais Faye est rattrapée et capturée. Alan essaie de persuader Mark de l'aider à la sauver mais ce dernier préfère filmer d'une cachette le viol collectif de Faye puis sa décapitation. Alan et Mark sont ensuite localisés par les cannibales. La caméra tombe sur le sol et la dernière prise de vue montre la tête sanguinolente d'Alan qui tombe devant l'objectif.

Dans la salle de projection, c'est le silence. Puis les producteurs donnent l'ordre de brûler les pellicules tandis que Monroe quitte le studio.

TÉLÉCHARGER AKIL INCHALLAH MP3

Cannibal Holocaust

.

TÉLÉCHARGER JEUX K2000 GRATUIT

Cannibal Holocaust (1979), de Ruggero Deodato

.

Similaire